Greta Thunberg à Davos, intervention du 25 janvier 2019

« Il n’y a pas de zone grise quand on parle de survie ».