Victimes de traite d’êtres humains

Campagne du CSP.

« Ouvrir les yeux », tel était l’appel lancé lors du passage à Genève du bus d’information circulant, à l’occasion de la Journée européenne du 18 octobre dernier, pour attirer l’attention sur le fléau dégradant qui perdure parfois dans nos cités pourtant dites civilisées…

Dans ce contexte, l’actuelle campagne lancée par le Centre social protestant rappelle sa helpline grâce à laquelle un simple appel peut mettre fin dans de très brefs délais à des années de séquestration:      0 800 20 80 20, du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30. Gratuite, anonyme et confidentielle, la helpline s’adresse autant aux victimes qu’aux personnes de leur entourage appelant avec leur accord. Les juristes du CSP apportent leurs conseils, représentent les victimes en justice et assurent le suivi qu’un tel traumatisme nécessite.