Le 25 novembre 2018, votation sur l’ « initiative pour l’autodétermination », qui exige de placer le droit suisse au-dessus du droit international.